shallow focus photography of girl standing
Uncategorized

Annoncer une séparation aux enfants

Communiquer la décision de séparation aux enfants est l’une des principales préoccupations d’un couple qui se sépare. Ce moment délicat doit être soigneusement préparé par les deux parents afin que la communication soit claire et rassurante et prépare le terrain pour les changements futurs.
Quand communiquer la séparation aux enfants ?

Tant que le couple gère sa relation et tente de trouver des solutions pour la rétablir, il est conseillé de rester discret avec les enfants, de ne pas les impliquer dans le conflit et de ne pas faire de déclarations sur l’état et l’avenir du couple. L’annonce de la séparation doit être mûrement réfléchie par les parents. En effet, on ne peut pas agir en pensant que l’on peut revenir sur ses pas ou le faire pour voir comment les enfants réagissent. Une fois l’annonce faite, il faut agir en conséquence, en évitant les oscillations déstabilisantes.

De nombreux parents ont tendance à reporter la communication dans l’attente de conditions favorables et en pensant que leurs enfants ne remarqueront pas la situation. Au contraire, les enfants font l’expérience de la routine quotidienne de la famille et, par conséquent, se rendent compte si quelque chose change. Ils sont de bons observateurs et perçoivent les changements dans le climat familial et les comportements non verbaux.

Avant de communiquer la séparation à leurs enfants, il est crucial que les parents se mettent d’accord sur la manière de le faire, en mettant de côté les ressentiments et la tristesse individuels pour se concentrer sur le bien de leurs enfants.

Lorsque les parents sont sûrs de vouloir se séparer, il est important d’en parler avec leurs enfants, dans le but de clarifier la situation. Il est préférable de le faire lorsque vous êtes sûr d’avoir le temps, la tranquillité d’esprit et aucun engagement majeur à suivre. Comme les enfants devront assimiler la nouvelle, il est conseillé d’éviter les jours de semaine, où ils sont occupés par l’école. Il est conseillé de ne pas faire l’annonce le soir, de peur qu’ils ne s’endorment sans avoir bien assimilé la communication.
Où en parler ?

Certains parents pensent que c’est une bonne idée de communiquer la séparation en emmenant leurs enfants à l’extérieur (par exemple, manger une pizza, acheter une glace ou se promener dans le parc) dans le but de transmettre la sérénité et de ne pas contaminer la maison avec ce souvenir malheureux. Au contraire, le meilleur endroit pour cette communication est sa propre maison, car c’est un lieu sûr où les enfants peuvent réagir spontanément et ne sont pas inhibés par la présence d’étrangers et de nouvelles situations.

Il serait préférable de ne pas faire l’annonce dans la crèche afin de ne pas envahir un lieu sûr et personnel et de conserver le souvenir de cette communication. Il est également utile de leur donner la possibilité de sortir et de s’enfermer dans leur propre chambre s’ils en ressentent le besoin.
Comment communiquer la séparation ?

La séparation doit être communiquée de manière claire et cohérente, en des termes compréhensibles pour l’âge des enfants et si possible avec les parents ensemble. Maman et papa doivent donner la même version des faits, en expliquant simplement qu’ils ne s’entendent plus. Ils peuvent ajouter que la décision a été réfléchie et que rien ne peut plus être fait pour changer la situation. Afin d’éviter de prendre parti et d’impliquer les enfants dans le conflit, les parents doivent s’efforcer de communiquer calmement, de faire comprendre qu’ils sont d’accord sur le bien-fondé de la séparation et qu’aucun des deux parents n’est victime de l’autre.

Les deux parents doivent faire comprendre à leurs enfants qu’ils sont prêts à les écouter, à répondre à leurs questions et à les rassurer.
Le message le plus important qui doit passer est que papa et maman seront toujours leurs parents, que l’amour pour eux sera maintenu par les deux, même si le mariage prend fin et qu’ils ne vivent plus ensemble.

Les parents peuvent s’attendre à des changements dans les arrangements quotidiens et hebdomadaires, mais les enfants continueront à voir leur père et leur mère régulièrement. Il est très rassurant pour les enfants de savoir ce qui va se passer sur le plan pratique et d’avoir un programme clair et régulier.

Il est également possible d’utiliser des histoires adaptées à l’âge des enfants pour communiquer la séparation et traiter des questions sensibles.

Quelles peuvent être les réactions des enfants ?

Pour communiquer la séparation aux enfants, il faut les aider à gérer leurs réactions, qui peuvent inclure la colère, la tristesse et la peur. Il peut également arriver que les enfants se renferment dans le silence et s’isolent. Les humeurs doivent être accueillies et légitimées, c’est une erreur de les nier et de prétendre que tout va bien, au contraire, il est juste qu’ils se sentent en colère, tristes et effrayés par ce qui se passe ! Il est important de les aider à exprimer par des mots, des dessins ou des représentations ce qu’ils ressentent et de leur transmettre une volonté d’écoute et de réconfort.

Certains enfants peuvent se blâmer pour les querelles et la séparation de leurs parents. Il est donc important que l’explication soit concrète et claire, afin d’éviter qu’ils ne développent une narration propre.

Certains enfants peuvent présenter une peur de l’abandon, c’est-à-dire qu’ils se sentent plus mal à l’aise lorsqu’ils sont seuls, qu’ils ont du mal à se séparer de leurs parents et qu’ils demandent à être constamment rassurés.

Il peut arriver que certains enfants présentent des troubles de l’alimentation, du sommeil et du comportement, effectuant parfois des régressions telles que demander à dormir dans son lit. Ces comportements peuvent être compréhensibles selon la période qu’ils traversent, mais ne doivent pas être sous-estimés s’ils se prolongent.